Nouveaux produits

Nouveaux produits

  • Zentromag 19

    5,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • Zentromag 18

    5,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • CHEVALERIE ET CHRISTIANISME AU XIIème ET XIIIème SIECLES

    22,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • Nouveau

Les capétiens

done Dans Liste d'envies

de Sophie Brouquet - 320 pages

Découvir la 4ème de couverture
26,00 €
TTC

done Dans Liste d'envies
  • Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
  • Expédition rapide par Colissimo ou retrait en magasin Expédition rapide par Colissimo ou retrait en magasin
  • Une question ?  N'hésitez pas à nous contacter Une question ? N'hésitez pas à nous contacter
L’histoire du lignage capétien, le plus long de tous les régimes politiques, est celle d’un « miracle » : à chaque règne, un roi succède à son père, quand tant d’autres familles royales disparaissent après quelques générations. La captation du trône des Francs par Hugues Capet et ses descendants sur treize générations a permis à la dynastie de se fortifier et, pour finir, d’incarner la France.

Les historiens distinguent trois périodes de la monarchie capétienne qui correspondent à peu près aux trois siècles de leurs règnes. Le XIe siècle peut être qualifié de balbutiement. Les ambitions des rois se consacrent à la pacification d’un domaine féodal centré autour de Paris. Les premières décennies du XIIe siècle marquent un tournant dans l’histoire de la monarchie capétienne. Une politique habile permet aux rois de s’appuyer sur l’Église et de pacifier leur domaine qui commence à s’agrandir. Le XIIIe siècle est marqué par la personnalité de trois grands rois, Philippe Auguste, Louis IX et Philippe le Bel. Outre les conquêtes qui dessinent une France qui ne changera guère avant le règne de Louis XI, la monarchie s’organise. Mais la mort de Charles IV en 1328, décédé sans héritier mâle, met fin au bel équilibre construit génération après génération.

Suivant une perspective fondée sur la chronologie, cet ouvrage se propose de présenter une synthèse actualisée sur le sujet ainsi que les dernières avancées de la recherche historique.


Biographie :

Sophie Brouquet est professeure d’histoire médiévale à l’université Toulouse-Jean Jaurès. Après une thèse sous la direction de Jacques Le Goff consacrée à La violence des étudiants à Toulouse à la fin du Moyen Âge, ses recherches se portent actuellement sur l’histoire des femmes.

16 autres produits dans la même catégorie :