Nouveaux produits

Nouveaux produits

  • A l'agité du bocal

    60,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • La cohue de 1940

    80,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • Le mythe du sang

    19,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • Nouveau

Histoire de dix ans. Chronique des années trente

done Dans Liste d'envies

de Jean-Pierre Maxence - 423 pages

Découvir la 4ème de couverture
29,50 €
TTC

done Dans Liste d'envies
  • Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
  • Expédition rapide par Colissimo ou retrait en magasin Expédition rapide par Colissimo ou retrait en magasin
  • Une question ?  N'hésitez pas à nous contacter Une question ? N'hésitez pas à nous contacter

Dans ce très beau livre qu'est "Histoire de dix ans 1927-1937", Jean-Pierre Maxence (1906-1956) ne donne pas un recueil de mémoires, mais plutôt un ouvrage d'" humeur ", chronique fidèle de sa désillusion progressive sur le sort de la France, qui prend la forme d'une sorte de long " billet " très personnel où sont abordés tous les aspects de la vie française entre 1927 et 1937: politique intérieure comme extérieure, économique comme sociale et, surtout, vie culturelle éblouissante de la France d'alors, que l'auteur fait revivre " de l'intérieur " avec un incontestable talent. Ainsi défilent des noms devenus mythiques (Colette, Maritain, Gide, Maurras, Péguy, Bernanos, Blanchot), que Jean-Pierre Maxence évoque avec une familiarité toute naturelle sous sa plume et qui, cependant, nous semble relever d'une sorte de temps légendaire, ou peu s'en faut. L'ouvrage, achevé en novembre 1938, est largement dominé par deux thèmes majeurs. Premièrement le relèvement français et européen consécutif à la fin de la Première Guerre mondiale, les " années folles " en quelque sorte, ainsi que la marche, qui peut sembler inéluctable, vers un nouveau conflit entre la France et l'Allemagne. Le deuxième thème qui court tout au long de l'ouvrage, et qui lui confère une grande partie de sa cohérence et de son unité, est la condamnation du capitalisme et, plus largement, de la société " libérale ". Témoin privilégié de la faillite morale, intellectuelle, politique, économique et sociale d'une certaine forme de pensée " bourgeoise " élaborée tout au long du XIXe siècle, Jean-Pierre Maxence est en cela très proche des préoccupations et des débats actuels, et peut même être considéré comme une sorte de représentant avant la lettre du mouvement altermondialiste. Heureuse époque où d'autres voies que celles du capitalisme ou du socialisme pouvaient être évoquées sans se heurter à l'omerta de la pensée unique!

16 autres produits dans la même catégorie :