Nouveaux produits

Nouveaux produits

  • La Garde de Fer

    30,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • A l'agité du bocal

    60,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • La cohue de 1940

    80,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • Nouveau

La mort rouge

done Dans Liste d'envies

de Lioudmila Pavlichenko - 250 pages

Découvir la 4ème de couverture
24,00 €
TTC

done Dans Liste d'envies
  • Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
  • Expédition rapide par Colissimo ou retrait en magasin Expédition rapide par Colissimo ou retrait en magasin
  • Une question ?  N'hésitez pas à nous contacter Une question ? N'hésitez pas à nous contacter

Avec 309 « victoires » à son actif, Lioudmila Pavlichenko est la femme sniper soviétique la plus décorée de la Seconde Guerre mondiale. De sa jeunesse, en passant par son engagement au sein de l’Armée rouge, jusqu’aux détails fascinants de ses missions et le rôle joué dans le conflit par la propagande du Kremlin, cette femme au destin extraordinaire et au tempérament de feu nous livre un récit saisissant.

Le 22 juin 1941, alors que la Wehrmacht s’élance à l’assaut de l’Union soviétique, culbutant les défenses russes sur un front large de 3 000 kilomètres, à Odessa, dans le sud de l’Ukraine, la jeune Lioudmila, alors étudiante en histoire, décide d’abandonner les bancs de l’université pour s’engager dans l’Armée rouge.

Dans ses mémoires inédites en langue française, Lioudmila Pavlichenko décrit ses débuts parfois difficiles dans l’armée, sa formation, son entraînement et surtout ses missions : neutralisations d’officiers, contre-sniping, reconnaissances périlleuses, etc. Les détails foisonnent, le style est alerte, acéré, surtout, rien n’est dissimulé au lecteur de cette lutte terrible entre la « proie » et le « prédateur ».

Une fois Odessa tombée aux mains de l’Axe, c’est dans Sébastopol assiégée, la vaste citadelle établie sur les rives de la Mer noire, que Pavlichenko poursuit la lutte, en s’illustrant à nouveau derrière la lunette de son Mosin-Nagant contre les troupes roumaines et allemandes.

Retirée du front en 1942, celle qui est devenue la terreur des soldats de l’Axe en Crimée va être la première citoyenne soviétique à fouler le territoire américain, à l’occasion d’une tournée triomphale en l’honneur de la patrie de Lénine.

Ce texte constitue une pièce essentielle pour comprendre les conditions de combat des soldats russes, mais aussi le fonctionnement de la propagande de Staline – et la lucidité de certains soldats à ce sujet, bien loin des clichés habituels.

Une immersion terrifiante parmi ces légendaires soldats de l’ombre, dans un monde fait d’une infinie patience, d’une immense discrétion, d’une froide précision et d’une minutieuse réflexion. Un monde où la différence entre la vie et la mort se joue à quelques millimètres, à une respiration, à un simple reflexe.

16 autres produits dans la même catégorie :