Nouveaux produits

Nouveaux produits

  • Florian Geyer – Chevalier et chef de paysans

    8,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • L'habit fait l'homme

    8,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • Le jour d'après

    19,00 €
    done Dans Liste d'envies
  • Nouveau

L'archipel du goulag

done Dans Liste d'envies

d'Alexandre Soljentsyne- 899 pages

Découvir la 4ème de couverture
14,50 €
TTC

done Dans Liste d'envies
  • Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
  • Expédition rapide par Colissimo ou retrait en magasin Expédition rapide par Colissimo ou retrait en magasin
  • Une question ?  N'hésitez pas à nous contacter Une question ? N'hésitez pas à nous contacter

Immense fresque de l'univers concentrationnaire soviétique, L'Archipel du Goulag a été écrit dans la clandestinité. Les milliers de lettres et témoignages reçus par Alexandre Soljénitsyne après la publication de son roman Une journée d'Ivan Denissovitch constituent la base de cette oeuvre, qu'il qualifie d'" investigation littéraire " ; ces documents font de lui le dépositaire du malheur de tout un peuple. Secrètement sorti d'URSS, ce texte explosif suscite, lors de sa parution en Occident en 1974, une prise de conscience des réalités du régime soviétique. Alexandre Soljénitsyne, magistral chroniqueur, redonne une voix aux détenus du Goulag, cet " archipel " où des millions de zeks sont morts.

Né en 1918 à Kislovodsk, en Russie, Alexandre Soljénitsyne entreprend des études de sciences et de lettres avant d'être mobilisé par l'Armée rouge en 1941. En 1945, il est condamné à huit ans de redressement dans un camp pour avoir critiqué dans des lettres la politique stalinienne, une expérience qu'il raconte dans Une journée d'Ivan Denissovitch. Victime d'une campagne de dénigrement, il voit ses livres interdits et rédige L'Archipel du Goulag dans la clandestinité. En 1970, il obtient le prix Nobel de littérature. Déchu de sa nationalité quatre ans plus tard, il s'exile en Suisse puis aux Etats-Unis, où il achève notamment la rédaction de ses mémoires et les noeuds " de son grand oeuvre sur la genèse de la révolution d'Octobre, La Roue rouge. Il regagne sa Russie natale en 1994 et meurt à Moscou en 2008.

16 autres produits dans la même catégorie :